lundi 19 mars 2012

Absence

Pour des raisons familiales, je suis absente du net en ce moment, je suis désolée de ne pas avoir répondu aux mails, à un award, puis je serai absente de la prochaine étape du tour du monde. Je reviendrai dès que possible...à bientôt !

lundi 27 février 2012

Carte Postale d'Islande

Nous enfin tous réunis en Islande, après Alain et Pipistrelle, voilà les retardataires nol de nol, trotine et moi-même arrivés, peut-être même que d'autres personnes ont osé nous rejoindre ?

Destination pas trop facile à représenter dans un bento, je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que trotine va nous faire une belle description des difficultés...
Dans un premier temps, moi aussi, je me suis demandée ce que j'allais bien pouvoir faire, puis finalement j'ai pensé à la blogosphère du pays lui-même et j'ai fini par trouver ici beaucoup de recettes de la cuisine Islandaise (pour ceux et celles qui peuvent suivre en Anglais), Parmi les nombreuses recettes, j'ai déniché des boulettes de poisson qui peuvent se manger chaudes ou froides, idéales donc pour mettre dans nos boîtes bento, Puis en surfant sur ce site, j'ai vu un concept nordique pour les réceptions, des « sandwich cakes » appelés : brauðterta en Islande ! Ce sont des pains de mie tranchés à l'horizontale, préparés façon « mille feuille » avec toutes sortes de farces, le tout est recouvert d'une petite couche d'un mélange mayo/crème et joliment décoré, L'idée m'a franchement plu et j'ai voulu faire une mini version dans mon bento pour vous en parler, Pour voir quelques photos, cliquez ici et ici.
 
Dans le bento, on trouve donc une viande grillée (agneau), pommes de terre, salade, des boulettes de poisson avec sa sauce cocktail aux petites crevettes roses et deux mini brauðterta (jambon-oeuf-curry-cornichons). 





Je ne suis jamais allée en Islande, mais j'en ai rêvé pendant un temps, notamment lorsque je planifiais un voyage aux Etats Unis, il faut savoir que lorsqu'on réserve un vol vers les Etats Unis avec Icelandair, cette compagnie permet de faire un stop-over (escale) de quelques jours en Islande, sans frais supplémentaires, l'occasion rêvée de découvrir ce pays à peu de frais ! A l'époque l'offre irrésistible d'une autre compagnie aérienne a fait basculer le projet rêvé en projet plus raisonnable et
je n'ai donc pas frôlé le sol Islandais.
C'est peut-être en partie ce vieux rêve qui m'a fait craquer l'année dernière sur l'achat d'un kit de tricot avec une laine en provenance d'Islande. Il faut savoir que les vikings ont introduits les premiers moutons en Islande, il y a environ 1100 ans. Ces moutons ont joué un grand rôle au fil des siècles dans la survie des Islandais dans des conditions très rudes sur cette île volcanique juste en dessous du cercle polaire. Pour survivre, la viande des moutons pour se nourrir et la laine pour s'habiller chaudement se sont avérées indispensables. Le mouton Islandais est donc une race très ancienne, adoptée à une vie dans des conditions climatiques difficiles et il a une laine très typique, se composant de deux couches : une sous-couche fine et serré pour garder la chaleur et une couche de longs poils épais pour résister à la pluie. Depuis toujours on produit des tricots traditionnels dans les fermes, mais petit à petit la filière laine s'est organisée et de nos jours on n'a plus besoin d'attendre un voyage en Islande pour se procurer un pull, un accessoire ou d'acheter quelques pelotes de cette laine typique.

crédit photos moutons : neil dcruze

crédit photo : neate photos

crédit photo : Honza Soukup

crédit photo : Daveness_98


Prochaine étape du tour du monde le lundi 26 mars en Australie !
et oui un pays de moutons également ;-) 



 Mouton Islandais façon Bento Concept

lundi 30 janvier 2012

Atterrissage en Islande


Me voilà arrivée (virtuellement) en Islande, mais je ne vous poste pas encore de carte postale, pour la simple raison que nol de nol n'a toujours pas regagné sa cuisine et comme l'Islande était son choix à elle et que cette étape lui tient à cœur, on va sagement attendre qu'elle retrouve l'usage de son bras blessé pour faire une vrai étape le lundi 27 février.

En attendant, j'ai commencé à fouiller un peu pour trouver des recettes et je suis tombée sur la coutume typiquement Islandaise de Bolludagur, qui cette année tombera le 20/02, ce jour-là les enfants se lèvent tôt et vont dans la chambre de leurs pauvres parents encore au lit pour les taper dessus avec un bâton décoré, qu'ils auront fabriqué avec soin à l'école. Tout en tapant ils crient Bolla Bolla Bolla et la coutume veut que pour chaque coup qu'ils réussissent à donner aux parents, ils reçoivent un chou (bolla) pendant la journée !

Crédit photo : Zayabibu

Ces fameux Bolla peuvent se préparer selon deux recettes, une en friture et l'autre au four. Je me suis lancée dans la confection de ces choux, ce qui pour moi, n'étant vraiment pas douée en pâtisserie, était déjà un exploit en soi ! Mais finalement j'ai trouvé que c'était facile à faire : On fait fondre à feu doux 125 g de beurre dans 250 ml d'eau avec une pincée de sel. Une fois que le beurre est fondu, on ajoute environ 175 g de farine tamisée et on mélange jusqu'à ce que le mélange soit assez épais et décolle bien du bord de la casserole. Hors du feu on ajoute 1 œuf, battu dans un bol au préalable pour casser le jaune, puis quand l'oeuf est bien absorbé par l'appareil, un deuxième œuf et un troisième. A cuire au four à 200°C pendant 15 min puis à 175°C encore 5 à 15 min. On éteint le four et on les laisse encore quelques minutes sécher un peu dans le four porte ouverte.
Pour faire des « Bolla », on farcit ces choux avec un peu de confiture de fraises ou framboises (pour moi c'était cerise noire) et de chantilly vanillée.

Alain et Pipistrelle s'étaient annoncés pour être du voyage, je ne sais pas s'ils sont là aujourd'hui, mais en tout cas j'espère les voir en Islande d'ici le 27/02 !

mercredi 21 décembre 2011

Tour du monde

L'étape "Islande" du Tour du monde en bento est reportée au lundi 30 Janvier !

Vous avez pu remarquer que Trotine a été absente du net depuis un petit moment (gros problème d'informatique), qu'elle n'a pas pu participer à l'étape de novembre et comme je viens d'apprendre qu'elle ne pourra pas participer encore ce mois-ci, que nol de nol ne cuisine toujours pas à cause de sa fracture, nous avons décidé d'un commun accord de laisser passer cette fin d'année et de faire notre petit voyage en Islande toutes ensemble le mois prochain !

Je vous souhaite un très joyeux noël !

lundi 28 novembre 2011

Carte Postale d'Argentine

Chaque fin de mois, un nouveau rendez-vous pour le tour du monde, cette fois en Argentine.
Comme j'ai des difficultés d'accès à internet en ce moment, je vais rester un peu plus brève que d'habitude.

Pour en savoir un peu plus sur l'Argentine, je peux vous indiquer le blog d'un jeune couple et leur fille qui viennent juste de commencer un long périple en vélo : Mano à vélo Ils vous donneront une vision bien plus authentique que tout ce que je pourrais dire...

La cuisine d'Argentine m'a tout de suite évoqué la viande et effectivement c'est la nourriture de base, il n'y a pas de cuisine extrêmement typique, en tout cas je ne l'ai pas découvert sur internet.
Dans mon bento j'ai donc mis une viande épaisse grillé avec une sauce chimichurri, une ensalada mixta (j'ai oublié l'oignon) et des gnocchis, puisque j'ai découvert que traditionnellement c'est le plat qu'on mange le 29 de chaque mois, quand le budget commence à tirer (avec 1 journée d'avance donc...on n'a qu'à dire que mon budget est très serré ce mois-ci ) puis un dessert "Argentin" : panqueques con dulce de leche, des crêpes avec de la confiture de lait ! Pour compléter ce bento, deux manchots Magellan (sphenicus magellanicus) dont 46400 couples se reproduisent dans la péninsule de Valdès. Voilà un endroit que je rêverai de visiter un jour...

Hélas, notre chère nol de nol est accidentée et ne peut pas cuisiner en ce moment, mais je suis certaine qu'elle suivra cette étape en pensée, Trotine sera surement au rendez-vous et je rajouterai les autres participations dès que j'aurai une possibilité d'aller sur le net. A bientôt !

édit du 02/12 : Pénélope, Estellecalim, et Catocheka ont fait étape en Argentine ! Pour cette étape nous accueillons avec beaucoup de plaisir Kaorinne qui habite le pays du soleil levant, elle essaie de mettre en place un blog bilingue pour participer au tour du monde et pour entretenir/améliorer sa connaissance de la langue Française ! Bienvenue à toi Kaorinne :-) !!

lundi 31 octobre 2011

Carte Postale d'Irlande

Nous avons été suffisamment braves pour atterrir dans un pays celtique, l'Irlande, en cette journée effroyable d'Halloween. Forcément nous avons rencontré plein de choses mystérieuses et j'appréhende un peu la tombée de la nuit...mais peut-être qu'en se baladant de pub en pub en écoutant la musique Irlandaise si entraînante et en buvant quelques verres réconfortants, la peur se dissipera et sera remplacé par l'excitation de la soirée ?
En attendant, ce matin ma marmite a été longuement sur le feu pour cuire un boeuf au Guinness que je vous recommande, j'ai également cuisiné des "boxty" dont une ancienne comptine dit que celle qui ne sait pas les cuisiner ne trouvera pas de mari (avis à celles qui sont en recherche) :

Boxty on the griddle, boxty in the pan,

If you can't make boxty, you'll never get your man


ensuite je me suis lancée dans la confection de "currant squares" et on trouve donc des petites parts de chaque plat dans ce bento, où se sont glissés également une petite salade de mâche aux noix, une clémentine et quelques bonbons (Halloween oblige), quelques tomates cerises et un fantôme en radis noir.

Les recettes (en Anglais sont) sur ce site


J'ai été assez surprise par le boeuf au Guinness, la cuisine à la bière ne me plaît pas toujours, mais ce plat est franchement bon et change d'un boeuf bourguignon. Je vous donne la recette :

1 kg de boeuf (morceaux à braiser de bonne qualité) à l'origine j'en voulais moins, ne sachant pas si le plat allait me plaire, mais...voyez la situation du boucher qui vient de couper un gros morceau et qui vous dit avec un sourire angélique "il y en a un peu plus...qu'est-ce qu'on fait ?" et Diana est donc repartie avec son kg...ne me dites pas que vous ne connaissez pas cette situation !!

Bref, 1 kg de boeuf donc, que vous faites revenir dans un peu de matière grasse avec 2 gros oignons et 4 belles carottes coupées en morceaux. Vous mouillez avec 250 cl de Guinness et 125 cl de cidre. Comme je n'avais pas de cidre sous la main j'ai mis du bouillon et un peu de vinaigre de cidre, j'ai également ajouté une pincée de 4 épices et une pincée de clou de girofle moulu. Ensuite il faut simplement le faire cuire très longtemps à petit feu et surveiller qu'il reste du liquide, dans la recette d'origine ils disent 1,5 à 2h00 mais je suis pour une cuisson plus longue ce qui donne une viande vraiment fondante. On peut aussi faire cuire dans la cocotte minute en couvrant la viande de liquide au 2/3.

Vous devinez...quand j'ai goûté mon plat j'ai rendu en pensée son sourire à mon boucher, bien contente de ne pas avoir fait une quantité riquiqui.

Nous font la fête ce soir en Irlande, au rendez-vous :nol de nol, Trotine, Catocheka, Pénélope, Alain et je pense que nous rencontrerons encore d'autres fêtards dont je rajouterai les liens !

Prochaines étapes : 28 novembre en Argentine et 22 décembre en Islande



photo : paddynapper


photo paolo donadeo


photo : samuca


photo : talliskeeton

lundi 26 septembre 2011

Carte Postale du Cambodge


Dans ce bento "tour du monde", la cuisine Cambodgienne est représentée par 3 plats Khmers (voir ci-après pour l'authenticité...) : des toasts aux crevettes, le "loc lac" et un curry de poulet, accompagnés par du riz qui, comme dans tous les pays asiatiques, est un incontournable.

Comme à chaque étape de ce voyage virtuel, mais réel en cuisine, j'ai essayé de trouver des plats représentatifs et je suis tombé grâce à mon ami g**gle sur les recettes du site http://www.cuisine-du-cambodge.com/, que demander de plus, c'était ça qu'il me fallait, j'ai donc commencé à rassembler les ingrédients et divers ustensiles et me voilà parti en voyage...

Vous connaissez ce sentiment : la valise bouclée, le guide de voyage dans la main, l'excitation du départ ?

Vous connaissez aussi l'autre sentiment qui arrive au moins une fois dans chaque voyage : on tombe devant un imprévu, quelque chose d'incompréhensible et tout d'un coup on se sent totalement démuni dans ce pays étranger dont vous ne parlez pas la langue et vous avez l'impression d'avoir un cerveau archi vide ? (si vous ne connaissez pas, allez donc acheter un ticket dans le métro de Tokyo, vous comprendrez de quoi je parle...)

Il ne faut pas croire, le voyage en cuisine est peu différent, on se lance la plupart du temps dans des recettes totalement inconnues avec parfois même des ingrédients mystérieux...


Eh bien, ce voyage au Cambodge n'a pas été différent...je commence donc avec les toasts aux crevettes, jusqu'à là tout allait bien, à part le gingembre qui a fait son apparition tout d'un coup dans le descriptif. Ensuite je m'attaque au loc lac et j'ai senti le doute m'envahir...on est supposé faire mariner 500 g de viande dans une 1/2 c. à thé + une 1/2 c.à thé de sauce poisson. Moment de solitude...chez moi la cuillère à thé est celle de gauche, comparez avec celle à café et à soupe :



Ah...


?????


Je me suis longuement grattée la tête et je me suis sentie très indécise, j'ose à peine l'avouer mais j'ai fini par me demander s'il existait peut-être différentes tailles de cuillères à thé...différentes des miennes (anglo saxonnes)...selon les pays peut-être...vous allez me croire ou non, mais me voilà de retour chez mon ami G**gle et j'ai eu l'idée de regarder un tableau de conversions, là je lis 1/2 cuillère à thé = 2,5 ml.


Bon, donc on marine 500 gr de viande dans 5 millilitres de liquide...on m'aurait dit qu'au Cambodge les cuillères à thé ont la taille d'une louche, j'aurais mieux compris ! J'ai donc fini par verser une quantité de liquide au pif


Ensuite j'ai lu la recette jusqu'au bout et j'ai commencé à me douter qu'elle était sûrement passée par la traduction automatique (peut-être gage de son authenticité) !


Pour le dernier plat, le curry de poulet quand j'ai lu "cuire jusqu'à le poulet est d'appel d'offres", tout courage m'a quitté et j'ai sorti une préparation de curry thaï de mon placard, après tout la thaïlande est frontalière du Cambodge ;-)


Tout ça pour vous dire que les recettes que je vous ai indiqués, sont certainement très authentiques mais que mon bento l'est nettement moins !


Allez donc vite voir chez les amies nol de nol et Trotine, si elles ont rencontré moins d'obstacles que moi et peut-être qu'il y a d'autres personnes qui ont osé faire le voyage ?

édit du 30/09 : Les aventurières qui ont également fait le voyage au Cambodge :Pénélope, Za, Catocheka, Estelle, Kaderick et Kelyrin !

Prochaine étape l'Irlande le 31/10


J'ai oublié de vous dire que le Cambodge est le seul pays au monde à faire figurer un bâtiment réel (Angkor Vat) sur leur drapeau ! Voilà pourquoi j'en ai planté un dans le bento !


Quelques images :





Le travail de la soie



crédit photos : flydime et Pigalle